TECHNIQUES DE RELAXATION

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

affichez votre publicité pas cher

Même si je travaille principalement sur l’affiliation (http://jolimini.affiliation-business),je peux vous donner des astuces sur divers sujets. Voici quelques techniques de relaxation essentielles à appliquer dans les situations difficiles :

Ralentir son souffle. Les crises de panique s’accompagnent souvent d’hyperventilation. Pour y remédier, essayez cet exercice : allongez-vous sur le ventre. Inspirez en comptant jusqu’à six ; expirez pendant la même durée. Asseyez-vous ensuite, et recommencez le même exercice. Puis recommencez debout. Respirez profondément, en partant du diaphragme. Faites cet exercice quotidiennement jusqu’à ce qu’il devienne naturel. Pour certains, cet exercice est encore plus profitable lorsqu’ils imaginent un beau paysage pendant qu’ils le font.

Apaiser son esprit. ‘Et si je tombe ?’ ‘Qu’est-ce qui va m’arriver si personne n’est là pour m’aider ?’ ‘Et si je fais un arrêt cardiaque ?’ Le catastrophisme génère la panique. Puisque cette tournure d’esprit se rapporte généralement à des catastrophes futures ou à des crises passées, essayez de fixer votre attention sur la situation présente. “Se concentrer sur le présent permet de se calmer instantanément”,explique le docteur Alan Goldstein. Certains suggèrent de porter un élastique autour du poignet. Lorsque vous vous mettez à imaginer des situations catastrophiques, claquez l’élastique et dites-vous : “Stop !” Mettez fin à l’anxiété avant qu’elle ait lapossibilité de se muer en panique.

Réagir posément . Si la panique vous envahit, ne la combattez pas. Ce n’est qu’une sensation, et les sensations ne peuvent pas vous blesser. Imaginez-vous au bord de l’océan, en train de regarder les vagues. Elles enflent, atteignent une crête, puis disparaissent. Il en est de même de la panique. Plutôt que de combattre la vague, laissez-vous porter par elle. Elle va disparaître. Lorsqu’elle est passée, n’ayez pas une réaction excessive et n’analysez pas trop profondément ce qui vous est arrivé. Elle a disparu de la même façon qu’une crise d’éternuements ou un mal de tête.

La panique réagit comme une brute. Provoquez un homme brutal, et il vous attaquera ; laissez-le tranquille, et il passera sans doute son chemin. Le docteur ReidWilson explique que les techniques de relaxation “n’ont pas pour objet de ‘combattre’ ou de ‘chasser’ la panique sur le moment. Considérez-les plutôt comme un moyen de faire passer le temps lorsque la panique essaie d’engager la lutte avec vous”.

Elia Mamy RANDRIANARIJAONA
Tél : 00 261 34 16 458 04
eliamamy@gmail.com

Le chemin vers l’indépendance financière :
http://jolimini.affiliation-business.com/weblg.asp?i_id=7135

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>