D’où vient la pizza ?

On raconte que le roi Ferdinand Ier (Italie : 1751-1825) se serait déguisé en homme du peuple et que, clandestinement, il se serait rendu dans un quartier pauvre de Naples. Pourquoi tant de mystères ? Une version de l’histoire prétend qu’il voulait mordre à belles dents dans un plat que la reine avait interdit à la cour : la pizza.

Si ce roi vivait aujourd’hui, il n’aurait aucun mal à assouvir son envie. Il y a actuellement quelque 30 000 pizzerias en Italie, et chaque année elles produisent assez de pizzas pour en servir 45 par habitant !

DES ORIGINES MODESTES

La pizza a peut-être vu le jour à Naples, vers 1720. A l’époque, elle était principalement destinée aux pauvres, une sorte de « prêt-à-manger » vendu et consommé à l’extérieur des habitations. Les vendeurs sillonnaient les rues en vantant à tue-tête leurs mets savoureux. Les pizzas étaient gardées au chaud dans un scudo, un récipient en cuivre que le vendeur portait sur la tête.

Le roi Ferdinand Ier a fini par faire connaître à la cour son penchant pour la pizza. Il n’a pas fallu longtemps pour que ce mets de la rue connaisse le succès, à tel point que même des membres de l’élite aisée et de la famille royale se sont mis à affluer vers les pizzerias. Le petit-fils de Ferdinand Ier, le roi Ferdinand II, est allé jusqu’à faire construire un four à bois dans les jardins du palais de Capodimonte, en 1832. Ainsi, il pouvait satisfaire ses hôtes issus de l’aristocratie.

LA PIZZA EST-ELLE NUTRITIVE ?

De nos jours, la pizza est l’un des plats préférés des jeunes, mais attention ! Pour être nutritive, la pizza doit être élaborée à partir d’ingrédients sains, équilibrés en glucides, en protéines et en matières grasses. Elle doit être riche en vitamines, en minéraux et en acides aminés. On conseille l’utilisation de l’huile d’olive dans la pizza, car elle favorise la formation du HDL, décrit comme « le bon cholestérol qui aide à nettoyer les artères ».

En outre, quand la pizza est bien cuite, elle est rarement responsable de problèmes digestifs. Cela est en partie dû au fait que les glucides de la farine sont amplement hydratés pendant le pétrissage et la levée de la pâte. Par ailleurs, la présence de glucides complexes contribue à l’impression de satiété qui, d’ordinaire, permet même au plus fervent amateurs de pizzas d’éviter de trop en manger.

La prochaine fois que vous assouvirez votre penchant pour la pizza, souvenez-vous de ses origines modestes. Et soyez heureux que le roi Ferdinand Ier n’ait pas gardé secret son amour de la pizza !

POINTS INTERESSANTS :

Et pour terminer, voici quelques points intéressants concernant la pizza :

? La pizza est meilleure quand elle est cuite dans un four à bois. La fumée produite pendant la cuisson lui procure un arôme délicat, et la fine couche de cendre sur le dessous lui donne un goût délicieux.

? La plus grande pizza du monde a été faite en 1990. Son diamètre était supérieur à 37 mètres et elle pesait plus de 12 tonnes !

? La vieille coutume qui consiste à jeter en l’air la pâte à pizza et à la faire tourner n’est pas que pour le spectacle. La force centrifuge ainsi créée aplatit la pâte, qui devient sphérique avec un bord légèrement bombé : une base parfaite pour la pizza !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>